Dépistage : le passage à l’ère numérique

Communiqué de presse :

Mise en place de la mammographie numérique Dans le cadre du dépistage organisé du cancer du sein

Ce mardi 5 février 2008, est paru au journal officiel l’arrêté signé par Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports, permettant le recours à la mammographie numérique dans le cadre du programme de dépistage organisé du cancer du sein :

La mise en place de la mammographie numérique a pour objectif d’attirer plus de femmes vers le dépistage organisé du cancer du sein pour leur permettre de bénéficier d’une meilleure prévention, d’un meilleur dépistage, et si nécessaire d’une prise en charge le plus tôt possible de la maladie.

Roselyne Bachelot-Narquin, ministre de la Santé, de la Jeunesse et des Sports a autorisé le recours à cette technologie, sous réserve du respect de certaines conditions :

  • la mammographie numérique pourra être utilisée pour la première lecture, sans que l’organisation actuelle du dispositif soit modifiée : les examens de première lecture continueront d’être transmis pour une seconde lecture sur film à un radiologue indépendant ;
  • des organismes indépendants sélectionnés par l’AFSSAPS, assureront le contrôle qualité des mammographies numériques installées dans le cadre du dépistage organisé ;
  • les radiologues, premiers et seconds lecteurs engagés dans le cadre du programme de dépistage organisé, devront avoir effectué au préalable une formation spécifique ou complémentaire auprès d’un organisme sélectionné par l’INCA ;
  • une évaluation permettant d’analyser l’impact de la mesure sera effectuée suivant un protocole défini par l’INVS.

Le dépistage organisé :

L’objectif de ce programme est de réduire de 35% la mortalité liée au cancer du sein, qui touche près de 46 000 femmes chaque année et qui est responsable de 12 000 décès par an.

Le programme national de dépistage du cancer du sein a été mis en œuvre sur tout le territoire français à la fin du premier trimestre 2004. Il permet à toutes les femmes âgées de 50 à 74 ans de bénéficier, tous les deux ans, d’une mammographie prise en charge à 100% par l’Assurance maladie sans avance de frais et dans des conditions de qualité et de sécurité.

Le dépistage comporte un examen clinique et une mammographie des deux seins.

Une échographie mammaire sera parfois nécessaire pour compléter le dépistage (en particulier dans les seins denses), mais son règlement reste à la charge de la patiente.

 

En savoir +