Macrobiopsie mammaire


GEHC-Senographe-Essential-Stereotaxy_spotlight1

Qu’est ce que  la  macrobiopsie  mammaire?

La macrobiopsie est une procédure de prélèvement tissulaire, sous contrôle de l’imagerie, permettant de retirer la majorité ou la totalité d’une anomalie non palpable du sein.

Cette intervention rapide, de moins de 45 minutes, totalement anodine, est réalisée sous anesthésie locale, donc indolore, et peut paraitre impressionnante, mais permet d’éviter de nombreuses interventions chirurgicales.

Le radiologue, parfaitement formé à cette technique peut proposer une macrobiopsie stéréotaxique sous contrôle radiologique, d’une lésion visible sur la mammographie (généralement des microcalcifications) ou bien une macrobiopsie sous contrôle échographique, d’une anomalie détectée lors d’une échographie mammaire (généralement un nodule ou une masse).

Déroulement de l’examen

Pendant l’examen, le sein est maintenu sous une légère compression, inférieure à celle appliquée lors de la mammographie, pour que le repérage de la lésion soit très précis.

Le prélèvement n’est absolument pas douloureux et l’anesthésie locale sera renouvelée constamment, dès l’apparition de la moindre sensation désagréable,  au cours de l’examen.

La procédure débute par le repérage mathématique de l’image à prélever, ce qui constitue l’étape la plus longue, car l’anomalie ne mesure parfois que quelques millimètres.

Le dispositif de prélèvement est doté d’un système automatique qui permet de récupérer un fragment de tissu, dans un mouvement de rotation extrêmement rapide de la sonde, mais toujours indolore.

Après le prélèvement, le médecin applique une compression localisée du sein, de quelques minutes, pour éviter l’apparition d’un hématome et réalise un pansement serré, à laisser en place pendant 4 à 5 jours.
Un clip en titane, ou petit marqueur métallique de millimétrique, est mis en place dans le site où sont réalisés les prélèvements. Ce clip permettra si nécessaire, au chirurgien de repérer facilement la zone à opérer, ou plus souvent de surveiller la zone prélevée lors des prochaines mammographies. Dans les suites, il ne persistera pas de cicatrice de l’acte.

Un compte rendu de l’examen est systématiquement joint à votre dossier radiologique, ainsi que la prescription d’une mammographie de contrôle dans 1 mois, afin de s’assurer du bon positionnement du clip déposé dans le site de la biopsie.

Risques et complications

Toute intervention sur le corps humain comporte des risques théoriques et complications, heureusement la plupart du temps, sans gravité, et dont les plus fréquents sont listés ci-dessous :

  • Sensation de malaise : Pendant l’intervention ou juste après, une sensation de malaise peut survenir, généralement liée au stress de l’examen ou des résultats ; elle se dissipera très rapidement.
  • Hématome : Il est fréquent que la biopsie provoque un petit hématome dans la zone de prélèvement, habituellement sans aucune conséquence, et dont la fréquence diminue avec une bonne compression après la procédure. Pendant les quelques jours qui suivent l’intervention, il est recommandé de ne pas faire de sport violent ni de mouvement de traction.
  • Infection : Même réalisée dans des conditions de compétence et d’asepsie maximales, comporte un risque d’infection rarissime. Elle se manifesterait par une rougeur, une chaleur anormale et des douleur de la zone opérée.

La macrobiopsie reste un acte simple, bien supporté, aux complications très rares et sans gravité, et permet d’éviter bon nombre d’interventions chirurgicales inutiles.

Téléchargez le Livret Information Macrobiopsie ou la Fiche Information Macrobiopsie qui répondront aux principales questions qui vous préoccupent.

N’hésitez pas à contacter l’équipe médicale du CSE.

  • Par email : contact@cse-radiologie.com 
  • Par téléphone : 01 42 38 66 66