Thorax


Qu’est-ce qu’une radiographie de thorax ?

Comme pour chaque examen radiologique, la technique utilise un appareillage émettant un faisceau de rayons X, parfaitement contrôlé, dont les principes généraux sont regroupés dans une fiche technique éditée par la Société Française de Radiologie : FICHE INFO RADIOPROTECTION PATIENTS

Une radiographie de thorax permet de visualiser « par transparence » les poumons principalement, mais aussi la forme du cœur et les os du thorax : côtes, vertèbres et clavicules. Deux clichés sont habituellement réalisés, l’un de face, l’autre de profil. La radiographie est soit un examen de dépistage, soit un examen à visée diagnostique.

Dans le cadre du dépistage, elle est pratiquée en l’absence de symptômes (médecine du travail par exemple, recherche systématique d’extension d’une maladie pulmonaire). Elle n’est plus systématique lors d’un bilan préopératoire. Dans le cadre d’un diagnostic, elle est réalisée en cas de symptômes pulmonaires, tels que toux, crachats, etc… Il est encore le premier examen que l’on pratique pour rechercher une maladie des poumons ou des bronches.

Le patient doit être torse nu, généralement en position debout. Au moment de la prise du cliché, il est nécessaire de prendre une grande inspiration et de bloquer sa respiration quelques secondes, pendant que le technicien réalise la radiographie.

En cas d’incapacité de tenir la station debout, l’examen peut être réalisé en position assise.

En cas de grossesse, si la radiographie de thorax est indispensable, elle sera pratiquée avec des précautions particulières : un tablier protecteur, en plomb, est placé sur le ventre de la patiente. Au moment de l’examen, il est nécessaire de bien inspirer à fond et de bloquer sa respiration quelques secondes, lorsque le technicien qui prend le cliché le demande.

La durée de l’examen est courte, de 5 à 10 minutes. Les résultats de l’analyse ainsi que les commentaires sont exposés par le médecin radiologue après l’examen.

Enregistrer