Prostate


Prostate

Qu’est-ce que l’échographie de la prostate ?

L’échographie de la prostate est utilisée pour détecter des problèmes urinaires liés à une pathologie prostatique. Le bilan par l’échographie intervient à plusieurs niveaux :

  • Analyse du volume et de la structure de la prostate,
  • Estimation du retentissement de l’obstruction prostatique avec la mesure du résidu post-mictionnel et recherche de complications au niveau de la vessie et du haut appareil urinaire.
  • Evaluation précise du volume de la glande prostatique dont dépendront les choix thérapeutiques.
  • Evolution de l’obstruction prostatique, des modifications de la glande, du résultat sur le plan mictionnel et sur la vidange vésicale du traitement suivi.

Déroulement de l’examen

La première partie de l’examen a pour but d’explorer la vessie et les deux reins,  il est donc important de boire 1/2 litre d’eau, 1 heure avant le rendez-vous. Il n’est pas nécessaire d’être a jeun pour la réalisation de cette imagerie, et il est préférable d’aller à la selle, quelques heures avant l’examen.

Pour la seconde  partie, l’examen portera sur la prostate, par voie endorectale. Le radiologue va donc utiliser donc une sonde spécifique, stérilisée entre chaque examen (aux ultraviolets) lubrifiée et recouverte d’une protection spécifique en latex, puis  et placée dans le rectum, le patient étant allongé sur le côté gauche, les genoux pliés et ramenés vers la poitrine.

Enfin, il sera demandé au patient de vider sa vessie, afin d’estimer le volume du résidu post-mictionnel, par un contrôle échographique abdominal.

 

Résultats

Cet examen permet d’évaluer le volume de la prostate et de détecter une zone suspecte dans la structure de la glande, non dépistée par le toucher rectal. En cas de doute, et en fonction des résultats de l’analyse biologique, notamment du dosage des PSA, une biopsie de la prostate pourra compléter le bilan.

L’échographie prostatique est également indiquée dans le cadre d’une inflammation génitale ou bilan d’une infertilité.