Gynécologie


Uterus

Qu’est-ce que l’échographie du pelvis

L’échographie du pelvis permet de visualiser l’utérus, les ovaires et les trompes, mais aussi, durant la grossesse, de surveiller la santé et le développement du fœtus. Les images échographiques sont captées en temps réel, elles peuvent donc montrer le mouvement des tissus et organes internes, comme la circulation du sang dans les artères et les veines.

L’échographie pelvienne permet de déterminer les causes de douleurs pelviennes, de saignements anormaux ou autres problèmes liés aux menstruations. L’échographie peut aider à identifier d’une masse comme un kyste, un fibrome. Le mode Doppler pulsé et couleur est utile pour évaluer la circulation sanguine dans les vaisseaux du pelvis.

Déroulement de l’examen

Dans certains cas, il sera demandé de boire un 1/2 litre d’eau avant l’examen, pour étudier la vessie au début du test, et ne pas uriner pour 2 à 3 heures avant l’examen.

Le radiologue étend un gel lubrifiant sur le bas de l’abdomen, sous le nombril, où se trouvent l’utérus et ovaires, et appuie balaye ensuite la sonde échographique sur la peau. L’échographie endocavitaire utilise une sonde dédiée, stérilisée entre chaque examen, par système spécifique, utilisant les rayons ultraviolets, puis recouverte d’un protège sonde à usage unique.

Il s’agit d’un examen indolore, sans contre-indication.

Résultats

L’exploration du pelvis peut être réalisée selon deux méthodes : transabdominale ou transvaginale.

L’échographie est un examen non agressif, indolore, non irradiant, sans aucun effet nocif connu. Le médecin radiologue analyse l’examen sur l’écran en temps réel, et imprime les clichés réalisés sur les organes étudiés, puis communique les résultats directement au patient et envoie un compte-rendu à son médecin traitant ou gynécologue. L’examen est également accessible en ligne, sur le site : cse-radiologie.com.