Transit du Grêle


Qu’est-ce que le transit du grêle ?

Comme pour chaque examen radiologique, la technique utilise un appareillage émettant un faisceau de rayons X, parfaitement contrôlé, dont les principes généraux sont regroupés dans une fiche technique éditée par la Société Française de Radiologie : FICHE INFO RADIOPROTECTION PATIENTS

Le transit du grêle est un examen radiographique de l’intestin grêle ou petit intestin, permettant son étude morphologique, qui reste essentielle, malgré les progrès des explorations endoscopiques et le développement de l’imagerie en coupes. Cette exploration est encore utile au médecin traitant ou au gastro-entérologue, pour déterminer l’origine de nombreux symptômes digestifs.

.

Déroulement de l’examen

Avant l’examen, il faut être à jeun strict, sans boire, ni manger, ni fumer, durant les six heures précédant l’examen.

Un produit opaque aux rayons X, (sulfate de baryum ou produit de contraste hydrosoluble) est administré par la bouche, permettant de débuter l’étude par la visualisation du tube digestif supérieur, lors des premières radiographies.
Puis, le patient se met en position allongée sur le dos, puis sur les côtés, afin de radiographier les différentes faces et angles de l’intestin. Les anses intestinales sont dissociées ainsi, une par une, à l’aide d’une palpation externe dosée et indolore.

La durée de l’examen dépend de la progression du produit de contraste dans l’intestin et varie selon les individus, de 30 minutes à 1 h 30.

Quelles sont complications liées à l’examen ?

Toute intervention sur le corps humain, même conduite dans des conditions de compétence et de sécurité maximales, comporte un risque de complication.
Les complications du transit œsogastroduodénal sont exceptionnelles :

  • Réaction allergique au produit de contraste absorbé
  • Fausse route qui traduit un passage du produit de contraste dans les voies aériennes supérieures, responsable de symptômes respiratoires ;
  • Passage du produit de contraste à travers la paroi du tube digestif, en cas de perforation préexistante.

Résultats

Pour un diagnostic performant, il est essentiel de fournir tout renseignement complémentaire que vous jugerez utile pour cet examen.

  1. La demande de votre médecin (ordonnance, lettre….)
  2. Votre dossier radiologique (radiographie, échographie, scanner, IRM …)
  3. La liste écrite des médicaments que vous prenez

Après votre examen, les premiers résultats vous seront commentés, puis les images seront minutieusement analysées par le médecin radiologue, et confrontées à votre dossier médical pour établir le rapport définitif. Le compte-rendu écrit sera disponible dans l’heure, adressé par courrier, à votre médecin et accessible en ligne sur le site : cse-radiologie.com.

N’hésitez pas à poser les questions qui vous préoccupent à l’équipe médicale du CSE.

  • Par email : contact@cse-radiologie.com 
  • Par téléphone : 01 42 38 66 66